Oscar

Oscar était âgé de neuf mois quand ses parents ont appris qu’il est sourd.

Le diagnostic a bien sûr bouleversé Dominique et Paul, mais ils ont voulu immédiatement trouver de l’aide pour Oscar. Ils ont commencé à s’informer au sujet de la déficience auditive et des options thérapeutiques qui existent. Une personne dans leur cercle d’amis leur a recommandé de communiquer avec l’École orale de Montréal pour les sourds.

Ils ont passé ce premier été à aider Oscar à s’habituer à ses prothèses auditives. La famille s’est rendue à Québec pour qu’Oscar subisse l’intervention chirurgicale qui allait le doter de deux implants cochléaires. À l’époque, le gouvernement du Québec n’assumait pas le coût de cette implantation bilatérale qui pouvait donner à leur fils accès aux sons des deux côtés de sa tête. Parce qu’ils tenaient à ce qu’Oscar puisse entendre aussi bien que possible, Paul et Dominique ont décidé de conduire leur fils à Toronto.

Après le retour de la famille à la maison à Montréal, Oscar a été inscrit au programme parents-enfants de l’ÉOMS. Pour les parents d’Oscar, l’ÉOMS a changé sa vie.

Il a pu apprendre en compagnie de pairs vivant avec une surdité et de camarades entendants. Ses parents ont aussi bénéficié du soutien dont ils avaient besoin pour aider Oscar à profiter des occasions d’apprendre qui ponctuent la vie courante. Le cousin d’Oscar, dont l’ouïe est normale, a même suivi le programme avec lui.

Oscar évolue actuellement dans la classe de prématernelle de l’ÉOMS, et il va très bien. Voyez par vous-même.