Histoire

Il est possible d’apprendre à un enfant vivant avec une surdité à entendre et à parler

À l’École orale de Montréal pour les sourds, nous apprenons aux enfants vivant avec une surdité à écouter et à parler depuis la fondation de l’établissement, en 1950. Nous nous appuyons donc sur plus d’un demi-siècle d’expérience de l’approche auditivo-verbale.

Nous avons eu le temps de peaufiner nos programmes, d’explorer à fond les possibilités des nouvelles  technologies et de former une équipe rien de moins qu’extraordinaire. Au moyen de ces outils, nous pouvons donner accès au langage à encore plus d’enfants aux prises avec la surdité.

L’éducation auditivo-verbale est réellement efficace

Le taux de diplômation des étudiants du secondaire suivis par l’équipe de l’École orale de Montréal pour les sourds est supérieur à celui de leurs camarades entendants.

Plus de 80 % des diplômés de l’École orale de Montréal pour les sourds poursuivent leurs études dans un établissement postsecondaire. Bon nombre de nos jeunes parlent plus d’une langue très bien. Nous sommes extrêmement fiers de leurs nombreux accomplissements.

L’éducation auditivo-verbale au Canada

L’École orale de Montréal pour les sourds est l’une des rares écoles canadiennes à offrir une éducation auditivo-verbale. Le gouvernement nous a confié la tâche d’assurer la prestation de ces services auprès des écoles du réseau anglophone de toutes les régions du Québec.

Nous avons été la première école au pays à ouvrir une classe de prématernelle aux enfants sourds et malentendants, parce nous voulions être en mesure de commencer à travailler le plus tôt possible avec les tout-petits. Nous avons aussi été le premier établissement à offrir la programmation de l’analyseur vocal des implants cochléaires, à embaucher un audiologiste et à intégrer les enfants vivant avec une surdité dans des classes ordinaires.

Nos partenaires

L’École orale de Montréal pour les sourds est fière de travailler avec AG Bell, les OPTION Schools, l’Association des écoles privées du Québec  et la Fédération des établissements d’enseignement privés .